Temps de lecture : 5 min
Saviez-vous que les huiles essentielles ne sont pas toutes destinées uniquement à être diffusées ou appliquées sur la peau ?
Pour le plaisir de nos papilles, certaines d’entre elles déploient également toutes leurs saveurs en cuisine.
Sous les fourneaux, il s’agit d’assaisonner ou de relever vos plats (menthe, thym, estragon, basilic, citron …) ou vos desserts (lavande, cannelle, citron, orange …), tout en y glissant une touche d’originalité.

Concrètement, l’utilisation des huiles essentielles permet de remplacer les herbes fraîches et autres épices lorsqu’elles ne sont plus disponibles dans la nature ou tout simplement cultivées à l’autre bout du monde, tout en apportant aux recettes des vertus médicinales. Prenons l’exemple de l’huile essentielle de menthe poivrée ou de basilic qui permettent une meilleure digestion, celles de thym ou de romarin qui renforcent les défenses immunitaires. Je vous laisse découvrir les recettes que j’ai glané pour vous !

 

Quelques précautions d’usage 

  • En cuisine, seules 1 à 2 gouttes d’huiles essentielles suffisent pour assaisonner un plat ou un dessert. Un conseil, ne versez jamais l’huile directement dans votre préparation, déposez-la dans une cuillère auparavant pour éviter de gâcher votre plat si plusieurs gouttes s’échappent du flacon.
  • Les huiles essentielles sont hydrophobes et ne se mélangent donc pas dans l’eau. Incorporez-les toujours dans un support huileux pour les utiliser.
  • N’oubliez pas que les huiles essentielles sont des concentrés de principe actif, faites bien attention à la qualité des produits et préférez le bio.
  • La cuisson altère les bienfaits des huiles essentielles, glissez-les à la dernière minute dans vos préparations.
  • Gardez en tête que certaines huiles essentielles sont fortement déconseillées aux femmes enceintes, aux enfants en bas âge et aux personnes souffrant de pathologies chroniques.

 

Les huiles essentielles les plus utilisées en cuisine

 

Mon top 5 des huiles essentielles

1 – L’huile essentielle bio de citron possède principalement des propriétés digestives, elle aide à purifier le système digestif et renforce l’immunité. Je l’utilise principalement dans des vinaigrettes, des crèmes glacées, des yaourts, des smoothies et certaines marinades pour poissons.

2 – L’huile essentielle bio de menthe poivrée permet une meilleure digestion, elle régule le rythme cardiaque et c’est un bon antiseptique général . Glissée dans une crème glacée, des brownies, un cheesecake et vous revisitez vos recettes de grands-mères en un clin d’œil. Toutefois, c’est une huile assez puissante en goût, 1 seule goutte suffit dans vos préparations.

3 – L’huile essentielle bio de basilic contient de puissants antioxydants, permet d’améliorer la digestion et de réduire la rétention d’eau. Je l’utilise principalement dans des plats italiens, en vinaigrette, dans la mayonnaise ou dans la crème glacée. L’huile essentielle de basilic est assez puissante en goût, je vous conseille de n’en mettre qu’une seule goutte dans vos préparations.

4 – L’huile essentielle bio d’orange est énergisante et permet de stimuler la digestion et le système immunitaire. C’est une huile assez polyvalente, je l’utilise aussi bien dans mes préparations salées (vinaigrette, plats asiatiques) que sucrées (gâteau au chocolat, biscuits, yaourts, thés).

5 – L’huile essentielle bio d’écorce de cannelle traite les infections urinaires, protège les reins et permet une meilleure digestion … tout en ajoutant un arôme et une saveur piquante et épicée aux aliments. Je glisse 1 goutte d’huile essentielle de cannelle dans mes préparations de muffins, de crêpes, de gaufres et autres biscuits secs.

  

Bon à savoir

Vous pouvez confectionner vos propres huiles d’assaisonnements aromatisées selon votre humeur. Pour cela, il suffit d’incorporer 1 goutte d’huile essentielle comestible dans 10 cl d’huile végétale (tournesol, olive …) et laissez reposer le mélange pendant 24 heures. L’huile ainsi parfumée sera idéale pour aromatiser vos salades, vos crudités ou vos grillades.

Si votre palais n’est pas habitué à la puissance des huiles essentielles, ces dernières peuvent facilement être remplacées par les hydrolats et les eaux florales, leurs parfums sont plus doux et plus légers. Les quantités utilisées sont bien entendu plus importantes.

Avant toute application, il est fortement conseillé d’effectuer un test cutané en déposant une goutte d’huile essentielle pure dans le pli du coude. Si une réaction se développe après quelques minutes, il est préférable de diluer voir de ne pas utiliser l’huile essentielle si la réaction cutanée est trop importante. Au moindre doute, consultez votre médecin !

cuisine huile essentielle

Pin It on Pinterest