Temps de lecture : 4 min
Les huiles essentielles existent depuis plusieurs millénaires, elles sont très concentrées en principes actifs et agissent sur de nombreux maux du quotidien mais savez-vous comment les manipuler efficacement ? Leur utilisation est loin d’être anodine, il faut savoir les manier à bon escient et respecter leurs modes d’utilisation ainsi que leurs dosages pour pouvoir profiter pleinement de tous leurs bienfaits. Je vous ai concocté des fiches pratiques sur les huiles essentielles les plus courantes pour vous guider et voici comment les utiliser.

Par voie respiratoire

En diffusion

C’est l’utilisation la plus courante et la plus simple des huiles essentielles. Pour cela, il suffit de déposer quelques gouttes d’huile dans votre diffuseur, le faire fonctionner et le tour est joué. Selon vos envies, profitez pleinement d’une atmosphère olfactive agréable, relaxante ou tonifiante. Vous hésitez sur le type de diffuseur à acheter ? Je vous invite à lire mon article « Comment choisir le diffuseur d’huiles essentielles qui répond au mieux à vos besoins » avant de vous lancer.

En inhalation

L’inhalation des huiles essentielles permet d’obtenir une interaction rapide et efficace entre les principes actifs des huiles et la sphère bronchopulmonaire. Certaines huiles essentielles peuvent être inhalées à même le flacon : si vous êtes sujets aux migraines, vous pourrez tester le pouvoir de l’huile essentielle de la menthe poivrée (elle est magique sur mon mari). D’autres huiles peuvent s’utiliser en inhalation humide : quelques gouttes dans un grand bol d’eau chaude et il suffit de respirer les vapeurs parfumées pendant une dizaine de minutes la tête sous une serviette pour en ressentir les bienfaits.

Par voie cutanée

En application cutanée

Généralement, les huiles essentielles sont diluées dans un corps gras (huile végétale, base pour le bain, base neutre) avant d’être appliquées sur la peau. Néanmoins, dans certains cas très précis, il est possible d’appliquer 1 goutte d’huile essentielle pure sur la peau pour soigner un problème très localisé. L’aphte est un exemple parfait : déposez 1 goutte d’HE de tea tree deux fois par jour jusqu’à ce qu’il disparaisse. Vérifiez toujours si l’huile essentielle que vous souhaitez utiliser est indiquée pour vous soigner et si vous ne développez pas de réaction allergique.

En massage

Par précaution, il est préférable de diluer les huiles essentielles avant de les appliquer sur une surface étendue de votre corps : diluez 3 gouttes d’HE maximum dans une cuillère à soupe d’huile végétale. Massez ensuite la partie du corps que vous souhaitez soigner : la poitrine et le dos pour les voies respiratoires, le ventre en massage circulaire pour une bonne digestion, localement sur les muscles ou les articulations douloureuses Vérifiez toujours quelles huiles vous souhaitez utiliser car elles ne se prêtent pas toutes aux massages cutanés.

Diluées dans le bain

Envie (ou besoin) de vous relaxer ? Diluez une dizaine de gouttes d’huile essentielle dans une cuillère à soupe d’huile végétale, de savon ou de lait (les HE sont hydrophobes) puis mélangez le tout dans votre bain chaud. Profitez de ce temps calme pour vous détendre et pourquoi pas vous laisser aller à une séance de méditation. Je vous conseille les huiles essentielles de lavande vraie, d’orange douce ou de marjolaine pour une relaxation totale.

Par voie interne

Certaines huiles essentielles peuvent être absorbées par voie orale pour résoudre une indigestion, un état grippal ou une infection urinaire. Pour cela, déposez 1 à 2 gouttes d’huile essentielle sur un sucre, une base neutre ou de l’huile végétale et laisser fondre dans la bouche. Avant toute utilisation, parlez-en à votre médecin traitant afin de vérifier que le traitement vous soit bien adapté et respectez toujours les conseils de dilution selon l’huile essentielle choisie.

 

Avant toute application, il est fortement conseillé d’effectuer un test cutané en déposant une goutte d’huile essentielle pure dans le pli du coude. Si une réaction se développe après quelques minutes, il est préférable de diluer voir de ne pas utiliser l’huile essentielle si la réaction cutanée est trop importante. Au moindre doute, consultez votre médecin !

Pin It on Pinterest